MICHEL

-ou-

L'exigence du détail

Faire défiler vers le bas

MICHEL HERBELIN A LA PASSION HORLOGÈRE ANCRÉE EN LUI CONTRE VENTS ET MARÉES.

A ses parents commerçants qui le destinent à prendre leur succession, il répond par des études d’horlogerie.

PUIS PAR LA CRÉATION, EN 1947,
DE SA PROPRE MARQUE DE MONTRES.

Signe de l’exigence de perfection
prônée par Michel Herbelin,

TOUS LES PREMIERS
MODÈLES DE LA MARQUE
SERONT BAPTISÉS «IMPEC».

1965 – 1990

- ou -

l'exigence du design

1965 : Impec disparaît au profit de la signature

MICHEL HERBELIN

1970 : L’APPARITION DU QUARTZ,
DONNE DES AILES AUX DESIGNERS.

Atypiques et avant-gardistes, les nouvelles créations
reflètent l’air du temps. La montre fil, symbole de cette réussite,
sera vendue à 300 000 exemplaires dans le monde.

Années 80 : arrivée de Newport, figure de proue du style Michel Herbelin


UN MÉLANGE INSPIRÉ
DE TECHNICITÉ,
SENS DU DÉTAIL,
ET D’ÉLÉGANCE.

1990 À AUJOURD’HUI

-ou-

l’exigence d’innovation

1990 : Face au succès grandissant soutenu notamment par la collection Newport

MICHEL HERBELIN SE DOTE DE NOUVEAUX ATELIERS ULTRAMODERNES,

perfectionne ses techniques de production, et développe son offre de services.

2000 : en plus de la nouvelle ligne
de haute horlogerie, J-CLASS en acier et or,

MICHEL HERBELIN
DÉVELOPPE LE SYSTÈME
BREVETÉ DE BRACELETS
INTERCHANGEABLES ANTARÈS

Aujourd’hui Michel Herbelin
continue son développement avec la Haute Horlogerie

DE NOUVELLES GAMMES DE
MONTRES AUTOMATIQUES VOIENT LE JOUR.